Tremblay Fraternité 1914 – 2014

Stanislas Julien DUVAL

Stanislas Julien DUVAL est né le 3 juin 1894 à Tremblay-lès-Gonesse, aujourd’hui Tremblay-en-France (Seine-et-Oise, aujourd’hui Seine-Saint-Denis), fils de Pierre Henri, charretier dont la famille est installée à Tremblay depuis le début du XIXe siècle et d’Elvire Delahaye. Déjà parents de Joséphine Marcelline, née en 1890, de Pierre Henri, né en 1894 et de Louise Marie, qui naît en 1898, ils demeurent rue du Clos-Bart (aujourd’hui rue Jules-Guesde) au début du XXe siècle, avant de déménager à Aulnay-sous-Bois.

Recruté, après la mobilisation générale du 1er août 1914, avec la classe 1914 au bureau de Versailles (Seine-et-Oise, aujourd’hui Yvelines), il est incorporé le 9 septembre 1914 au 10e Bataillon de Chasseurs à pied. Chasseur de 2e classe, il est tué à l’ennemi le 24 décembre 1914 à Aix-Noulette (Pas-de-Calais) à l’âge de 20 ans.

Cinq années plus tard, en janvier 1919, meurt Albert Ernest Duval, son arrière petit cousin.

Son nom est inscrit sur le monument aux morts érigé à Tremblay en 2014 et sur l’Anneau de la Mémoire à Ablain-Saint-Nazaire (Pas-de-Calais).

Vue aérienne montrant au premier plan, la rue Jules-Guesde où demeure Stanislas Duval avec ses parents au début du XXe siècle (cliché pris vers 1960).

Vue aérienne montrant au premier plan, la rue Jules-Guesde où demeure Stanislas Duval avec ses parents au début du XXe siècle (cliché pris vers 1960).

Sources : Archives communales de Tremblay-en-France, état civil 1813-1902 (1E 8-22), recensement de la population 1881-1921 (1F2 1-2), Archives communales d’Aulnay-sous-Bois, état civil 1921, Archives départementales des Yvelines, registres matricules 1918 (1R/RM 573), Service historique de la Défense, fichier des « Morts pour la France ».